Lourdes, imagination ou réalité

Le mot MIRACLE désigne des signes, des gestes effectués par JESUS et relatés dans l’Evangile: Gestes spectaculaires qui ont frappé l’esprit de ses contemporains : Eau changée en Vin, Multiplication des Pains, Tempête apaisée, Expulsion des démons, Guérisons physiques.

Un miracle est un mystère, donc « un fait inexplicable qui n’est pas encore connu ». Nous pouvons ainsi douter des miracles de LOURDES, et, parmi les médecins, beaucoup n’y croient pas. Il ne nous est pas demandé dans le CREDO de croire aux apparitions de LOURDES, ceci est laissé à la libre appréciation des croyants, à l’intérieur de leur espace de FOI.

L’Eglise est prudente à juste titre. Seulement 67 guérisons ont été reconnues par elle sur les ……….déclarées depuis le début des apparitions en 1858. L’Eglise a crée un Comité Médical International de Lourdes composé de médecins catholiques et athées qui travaillent avec beaucoup de prudence et ont défini trois étapes dans la reconnaissance d’un miracle. Si une personne déclare une guérison reçue comme une grâce, le bureau médical évalue alors l’histoire de la maladie, aborde la personnalité du patient, note les circonstances de la guérison elle-même. A la suite de quoi, les déclarations peuvent être enregistrées comme liées à une « guérison inattendue ». Au cours d’une seconde étape, les dossiers de « guérisons inattendues » sont inscrits pour un complément d’enquête. Si la guérison est « confirmée », le Comité Médical affirme le caractère exceptionnel de cette guérison, dans l’état actuel des connaissances scientifiques. Le dossier est remis à l’Evêque qui reconnaîtra alors le miracle.

Parmi les trois dernières guérisons reconnues depuis 40 ans, on trouve un charentais, Pierre BELLY, atteint d’une maladie incurable qui le clouait sur un fauteuil roulant. Lors d’un pèlerinage à LOURDES, il a reçu l’onction des malades en grande détresse. Or au milieu de la nuit, il a entendu la Vierge lui dire « Lève toi et marche », ce qu’il a fait, avec surprise, sans difficulté. Il a caché sa guérison jusqu’à son retour chez lui où sa famille et ses voisins n’ont pu que constater sa guérison complète, en le voyant circuler et saluer tous ses amis ahuris.

LOURDES : Quelle étonnante histoire! Comme on le sait, tout vient d’une enfant analphabète, Bernadette vivant au sein d’une famille pauvre. Or, stupéfaction, cette enfant qui ne pouvait ni connaître ni comprendre le sens des paroles de « LA DAME » qui lui apparaissait, est arrivée à répéter en patois à son curé le message de celle-ci : « Je suis l’immaculée Conception ».Or cette affirmation encore peu connue en France avait été proclamée 4 ans plus tôt à ROME par le PAPE Pie IX. Coïncidence saisissante !

LOURDES est rapidement devenu un lieu de Pèlerinage (6 millions de personnes actuellement). Certains y vont en touristes. La plupart y viennent pour se recueillir, prier, et accompagner de grands malades. D’autres viennent pour s’éloigner de la vie trépidante de tous les jours, et faire le point sur eux-mêmes (confessions). Ils viennent y acquérir une paix intérieure en se mettant à la grotte des apparitions « sous le manteau de la Vierge ». Qu’au cœur d’une société très sécularisée, matérialiste, indifférente ou étrangère à la religion, il existe des espaces comme LOURDES où des gens reprennent un goût, un sens à la vie et en repartent libérés, consolés, ayant retrouvé la Foi et l’Espérance. N’’est ce pas cela, disent certains, le miracle permanent de LOURDES … !

Monique. BELLAUD
J.P. FOULOUNOUX
Gonzague HERIARD

Pour plus amples informations :

L’histoire de BERNADETTE et des guérisons : THEO, page 55
Les apparitions de LOURDES, par René LAURENTIN chez LETHIELLEUX, 1966