Les chrétiens sont-ils meilleurs que les autres ?

On en doute souvent. Et pourquoi le seraient-ils ? Ce que l'on peut dire, c'est que si le chrétien n'est pas parfait, il pourrait être encore plus imparfait s'il n'était pas chrétien.

En effet, chaque homme doit répondre personnellement à l'amour de Dieu. Par le baptême, le chrétien est devenu enfant de Dieu, il croit en la vie éternelle et il veut faire son salut. Un chrétien met le plus possible sa vie en conformité avec l'Évangile, il fera le bien et aimera les autres hommes. La difficulté est que Dieu nous a laissés libres; chacun de nous peut choisir entre le bien et le mal. Dieu a imprimé en nous sa marque d'amour pour nous pousser au bien, mais il ne nous empêche pas de faire le mal.

Le chrétien a une lourde responsabilité vis-à-vis de lui-même et des autres. II doit se préparer à être meilleur; apprendre à l'être, travailler vers ce but pendant de longs mois, voire des années. Pour ce faire, il se documentera, réfléchira, méditera les Evangiles.

La messe est une aide. La prière quotidienne ou périodique est un support ; De plus en plus, on voit des hommes chrétiens ou non partir dans des abbayes ou faire le chemin de Compostelle pour se couper de la vie trépidante de la société de consommation qui nous, leurre en assimilant le bonheur à la possession.

L'Evangile dit qu'on ne construit pas sa maison sans être préalablement assis pour la concevoir. Ainsi l'homme, le chrétien s'analyse, médite afin de mieux prendre conscience de la voie à suivre pour être meilleur. II n'est pas meilleur que les autres, mais il se doit d'y tendre le plus possible pour être fidèle à sa foi. De plus, ce sera sans fanfaronnade qu'il portera témoignage de ce qu'il est. II évitera la tentation de Lucifer (le plus beau des anges) qui a cru être l'égal de Dieu et s'est perdu par orgueil.